Women’s Forum : rencontre avec Delphine Ernotte Directrice Executive Adjointe Orange France

October 25, 2010 10:48 pm

Le 6ème Women”s forum a eu lieu a Deauville du 13 au 16 octobre 2010. Ce  rassemblement de femmes leaders est devenu une référence dans le monde. Malheureusement, je n’ai pas pu m’y rendre. Néanmoins mon action pour promouvoir les femmes en entreprise au travers de l’European professional Women’s Network – EPWN est plus que jamais au coeur de mon action.

Mon attention s’est naturellement portée sur une vidéo postée sur YouTube de Delphine Ernotte , Directrice Executive Adjointe d’Orange France qui parle des femmes chez Orange. Mais où en est-on aujourd’hui chez l’opérateur français? 2 femmes pour 13 hommes dans l’équipe de management, soit 13%. Nous sommes loin de la parité.

Alors, le Women’s Forum est-il une simplement opportunité de parler sur l’évolution des femmes, ou est-il un engagement ferme pris par une femme leader pour favoriser le développement professionnel des autres femmes de son entreprise?

Delphine Ernotte souligne l’engagement de Stéphane Richard  35% de femmes dans le Comité de Direction du Groupe France Telecom Orange en 2015.   Portée par une femme à la carrière exemplaire (43 ans n°2 d’une des premières cotations boursières de Paris), le discours prend toute de suite une autre tonalité.   Si elle affirme son action pour développer les carrières des femmes, son exemple, a lui seul fait d’elle un rôle modèle et son énergie perceptible,  la bonne personne pour le mettre en oeuvre.  Le niveau d’attentes est élevé, le challenge conséquent dans une culture d’entreprise à dominante technique. Delphine Ernotte est à l’évidence une femme à suivre.

Rendez-vous donc en 2015.

3 Responses to “Women’s Forum : rencontre avec Delphine Ernotte Directrice Executive Adjointe Orange France”

  1. Beau à entendre, une femme qui soutient et admire d’autres femmes de son groupe. Nous y arriverons en effet aussi et surtout par ce soutien mutuel.
    Prenons acte pour 2015, quoiqu’exploser le compteur des 35% serait absolument admirable ; avant 5 ans, les femmes aidant, ce score devrait pouvoir être aisément atteignable.

  2. Bonjour Patricia,
    Tu soulignes un point important : les femmes sont avant tout responsables de ce chiffre 35%, il leur appartient de tranformer le discours en actions.
    Sandrine


Leave a Reply