Posts Tagged ‘femme politique’

C’est avec émotion que j’ai participé hier à la cérémonie “Les lumières des Outre-Mer” marquant le lancement de l’année des Outre-Mer en France en présence de Bernard Accoyer - Président de l’Assemblée Nationale, Frédéric Mitterrand – Ministre de la Culture, Daniel Maximin – Commissaire Année de l’Outre-Mer 2011) et Marie-Luce Penchard qui nous a livré un discours puissant, émouvant sur la signification de l’année des Outre-Mer pour le pays des droits de l’Homme et des Citoyens.

 

Crédit photo EMSPIRIT

Cette évocation du siècle des Lumières et de ses illustres auteurs d’hier, Marie-Luce Penchard nous a exprimé ce que vous voulait dire pour elle ”les Lumières de l’Outre-Mer” d’aujourd’hui : éclairer pour changer le regard porté sur l’Outre Mer. 

Marie-Luce Penchard a affirmé son investissement personnel pour associer les symboles passés au présent, pour changer le regard porté sur les Outre Mer. En dehors de l’économie, je souhaitais évoquer le sujet des femmes utramarines.

Lorque j’ai évoqué le titre d’un précédent billet “2011, année des Outre-Mer, année des Poto-Mitan?”. J’ai eu envie de creuser le sujet avec la principale intéressée. Elle m’a répondu avec générosité :  ”Poto-Mitan?! Ce n’est pas à moi de vous dire si je suis une Poto-Mitan, mais c’est plutôt à vous d’en juger !”  Puis elle a accepté avec enthousiasme de poursuivre en rappelant que “la place des femmes est très importante dans les sociétés ultramarines, donc bien évidemment dans le cadre de l’année 2011, de l’année des Outre Mer. Nous serons amenés à mettre en valeur l’action des femmes, et le 8 mars aura une place particulière dans notre programme puisque je serai amenée à rencontrer des femmes qui ont beaucoup compté, et qui comptent encore pour nos sociétés ultramarines. Ne pas prendre en compte cette dimension dans les familles en particulier et quand on sait ce qu’elles peuvent réprésenter au niveau du lien social, du développement d’un certain nombre d’activités, je pense que ce serait une erreur monumentale si nous ne le faisions pas.”

Il m’est difficile de terminer ce post dans avoir une pensée pour Edouard Glissant :  j’espère qu’il aura eu le temps de voir les piliers de l’Assemblée Nationale illuminés aux couleurs des Outre Mer avant de partir pour d’autres aventures spirituelles.